Perturbations à prévoir dues à un mouvement social


En France, on connaît bien la situation, la grève faisant partie intégrante de notre patrimoine national. Même les Britanniques s’y mettent aujourd’hui. La NBA aussi, connaîtra une cessation d’activité. A partir de ce soir, c’est terminé. Bernard Thibault est sur le coup.

Trafic très perturbé. Un lock-out, c’est un peu comme une bonne grève SNCF. Le public ne sait pas trop qui a vraiment raison. Est-ce l’employeur ou l’employé ? Chacun a sa version et, surtout, en tire la même conclusion : c’est l’usager/fan qui trinque. A partir de demain, la NBA ferme donc ses portes. Les piquets, banderoles et fumigènes vont ressortir. Paraîtrait que Lebron apprend l’Internationale, en ce moment.

Grève intégrale et reconductible. Le problème réside ici : personne ne peut indiquer une date butoir à ce conflit. Alors, ça fait flipper. Surtout qu’une théorie – entendue de plus en plus souvent en ce moment – plaide pour une annulation pure et dure de la saison prochaine. Selon quelques dirigeants – ceux-là même qui ne cessent de clamer leur amour pour leur franchise, leur sport, leurs fans – zapper un exercice complet permettrait ainsi de renflouer les caisses de la Ligue. Inquiétante perspective.

Grève dure. Les mouvements sociaux ne comptent pas tous la même tension. Il y a bien eu la grande victoire contre le CPE, mais pour les retraites, ça a quand même bien capoté. Là, le lock-out c’est du conflit baroque, au couteau, les deux camps étant tous deux incapables de dialoguer ou d’entendre la moindre concession. Ça pue mais faire durer le conflit jouera toujours en faveur des patrons.

Mauvaise foie et hypocrisie. Les franchises NBA ne gagnent plus assez d’argent (selon leurs propriétaires). La NBA restant la Ligue sportive la mieux rémunérée de la planète, ça paraît falacieux comme raison tout de même. Le fait que ces difficultés financières soient la cause d’une mauvaise gestion de ces mêmes patrons, n’a jamais été mentionnée. Bref, les torts sont lourds et partagés entre des patrons cyniques et suffisamment assoiffés de dollars pour « tuer » leur sport – dur de se remettre d’une saison annulée quand même ! – et des joueurs pourris gâtés depuis trop d’années. Mais ça, les acteurs s’en moquent, l’important ce sont les billets amassés.

Hard-cap. La principale raison qui fait craindre une annulation pure de la saison prochaine. Les dirigeants jouent les durs et veulent remplacer le flex-cap de 62 millions par un hard-cap de…45 millions. Ou 33% de baisse salariale. Ou la suppression des contrats garantis. Ou la fin de la récré pour les joueurs (surtout, la middle-class). Ou une proposition qui va véritablement cristalliser les positions de chacun. Les joueurs n’accepteront jamais cela, les proprios tenteront de jouer la montre. Ça va durer et ça sera moche.

Ce que ça va changer. Tout. Enfin, pour nous. A savoir que l’été n’est déjà pas très stimulant en NBA – hormis les concours de planking ! – mais là, il n’y aura carrément plus aucune image, photo, parole à se mettre sous la dent. Juste une déclaration de temps à autre pour rallumer le brasier des négociations. C’est tout, même le sanctuaire NBA.com fermera ses fenêtres, les joueurs ne seront plus payés, les entraînements stoppés, les transferts bloqués…Un blackout total sur le microcosme NBA.

Ce qu’on peut faire. Partir en vacances ? (Parce que suivre le mercato Pro A, faut quand même pas pousser…) A la limite, la NCAA peut gagner un peu d’intérêt. Ou alors, guetter chaque brin de rumeur envoyant une star NBA en Europe ? Mater le dessin animé de TP ?  Suivre les vacances de Ron Artest? Bon d’accord, il suffit de pleurer un bon coup. Chialer et prier pour que ça reparte un jour. Et omettre que les espoirs restent faméliques…

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :