Kobe dans la first team ?


kobe bryant

Les meilleurs cinq de la NBA ont été dévoilés hier soir avec Kobe Bryant en titulaire. Nowitzki et Wade le méritaient pourtant bien plus…

Stats en baisse. Avec 25.3pts par match, le mamba n’a jamais si peu scoré que cette saison, depuis 2003-04. Au niveau de l’évaluation générale (21.4), il s’agit simplement de sa plus faible production depuis la saison 98-99. Les chiffres exacts donnent ceci : 25.3pts à 45.1%, 4.7ast, 5.1rbds, 1.2stl, 3to.
Le bilan collectif des siens a également baissé puisque les Lakers n’ont terminé que seconds de leur conférence, à égalité avec Dallas. Kobe n’a pas été bon – du moins, comparé à ce qu’il sait faire – cette saison, il ne mérite pas d’être parmi les cinq meilleurs joueurs de l’année.

La concurrence en mode. Si injustice il y a, c’est que les candidats au premier cinq NBA étaient connus et nombreux. Les deux principaux oubliés sont ainsi Dirk Nowitzki et Dwyane Wade. Deux joueurs encore en course pour le titre. A l’inverse de Bryant. Niveau évaluation, l’Allemand (23.5) comme le Floridien (24.8) dominent l’angelino. Si les deux joueurs ont aussi connu une baisse statistique comparé à l’an dernier, le contexte était différent que celui des Lakers qui n’ont rien changé.
A Miami, la création du Big Three aurait pu éteindre Flash mais le numéro 3 est resté le boss en ville avec des chiffres quasi-inchangés (25.1 d’éval l’an dernier). Pour Dirk, ce n’est tout de même pas de sa faute si ses Mavs tournent mieux cette année ! Avec une marque mieux répartie, l’Allemand s’est seulement ajusté, ne gâchant plus rien (51.7% aux shoots). Statistiquement, le Heat et le Texan sont devant.

Le collectif ne compte plus. Les équipes ont été données hier. Il est donc impossible de passer outre le contexte actuel d’un champion au tapis, balayé par des Mavericks au top. Forcément, Kobe a la gueule du loser en ce moment tandis que Dirk – une fois n’est pas coutume – a enfilé le costume de winner. Et même sur la saison régulière, les Lakers affichent un bilan à 57 victoires, soit une de moins que le Heat et à égalité avec la franchise de Mark Cuban.
Bref, hormis l’aura et un certain respect de la Ligue pour maillots vendus, rien ne justifie la présence de Bryant dans la All-NBA First Team. Dirk permettait d’aligner une équipe équilibrée avec un vrai 4 aux côtés de James et Durant. Wade devait être récompensé pour son adaptation réussie à un nouveau style de vie. Injuste.

Autres dingueries. Ces élections ne servent qu’à avoir des trucs à dire au moment d’introniser un joueur au Hall-of-Fame et…à discuter ! Alors, discutons ! Chris Paul se retrouve derrière Russel Westbrook, bizarre… CP, c’est l’âme des Hornets, la seule et unique raison de leur 7e place à l’Ouest. Paul, c’est aussi une plus belle adresse (463.1% contre 44.2% pour le Thunder), plus d’interceptions (2.3 contre 1.9), plus de passes (9.8 contre 8.2), moins de balles perdues (2.2 contre 3.9) et un vrai tempérament de leader. Bref, Paul est un meilleur meneur que Westbrook. Sauf selon la NBA.
De même, comment mettre Pau Gasol devant Zach Randolph ? L’un a un statut de champion qu’il est bien incapable de justifier. L’autre est le leader de l’équipe la plus excitante de cette post-season. Ya pas de justice…

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :