Orlando est en vacances !


Triste fin de saison pour le Magic sur un shoot raté de JJ Reddick…

Adieu. Ça y est, c’est les vacances pour Orlando ! La seule tête de série à se faire sortir prématurément. La faute à une équipe ayant perdu son âme et sa principale force : l’adresse. Exit Rashard Lewis, Vince Carter, Mike Pietrus et Marcin Gortat. Problème, Arenas, Jason Richardson et Hedo n’ont rien rentré de toute la série. Un triste constat pour une formation basée sur les shoots longue-distance. Le Magic a du ménage à faire cet été !

D12 esseulé. Posséder le meilleur pivot du monde et se faire sortir dès le premier tour reste une honte dans une Ligue dénuée de grands de talent à ce poste. Superman le sait, il ne gagnera jamais rien en restant au Magic. Il partira donc. A moins que le staff réussisse quelques miracles cet été et forment une équipe digne d’exister en playoffs. Mais à part Jameer Nelson, personne n’a répondu présent. Il va être difficile de virer tout le monde.

Et les Hawks ? Difficile de croire en une seconde surprise consécutive des Hawks, face à Chicago. Joe Johnson a bien retrouvé un peu de son basket, Josh Smith vole toujours aussi haut et Horford reste l’un des meilleurs powers de la conférence. Mais les Hawks ont surtout su profiter des très faibles performances du Magic pour passer. Chicago évolue à un niveau bien supérieur, surtout défensivement. Les matchs seront âpres et défensifs, c’est certain. Mais Atlanta ne fait pas peur non plus…

Blues Blazers. Dommage. Voilà ce qu’on peut conclure pour Portland. Une très belle série, des matchs serrés, le come-back inespéré de B.Roy, un public en fusion…Les Blazers auraient bien pu l’emporter hier soir. Mais Dallas ne peut pas craquer à chaque fois. Les Texans ont prouvé que leur expérience pouvait s’avérer utile dans les moments chauds. Un grand Nowitzki reste indispensable au bon fonctionnement du système Mav mais l’équipe tourne bien. Kidd joue juste, Terry est toujours capable de prendre feu et Tyson Chandler semble vraiment être la très bonne pioche de cette année. Dallas mérite de défier le champion.

L.A au rendez-vous. Après une petite frayeur, le champion a remis les choses au clair. Trop puissants dans la peinture, les intérieurs angelinos ont fait la différence. Ils ont aussi prouvé que personne ne pouvait les contrarier dans ce secteur. Kobe a même pu baisser un peu le pied lors des deux dernières rencontres. Face aux Mavs, Los Angeles partira donc avec le statut de grand favori. La force de l’habitude…

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :